McLusky: « The Difference Between Me And You Is That I’m Not Fire »

Titre ultime, disque ultime, ce dernier LP avant séparation de McLusky ne déroge aucunement à cette sacro-sainte règle. Car « The Difference… » est un hymne à la débilité. Mon hymne à la débilité. D’une jobardise absolument névrotique, tendu jusqu’à l’extrême; plus rien à perdre, balance la sauce, tourne les potards à fond et laisse fondre cette putain de guitare. Ce trio de gallois magnifique possède cette essentielle qualité d’être pourvoyeur d’un sentiment de rien-à-foutre primitivement jouissif, de celui qui te fait perdre toute velleité de contrôle sur toi-même, qui t’embarque de force dans une danse païenne endiablée et désordonnée pour mieux profiter de cet appréciable laisser-aller. Comment ne pas imiter ces ululements de poulets sur ce « Without MSG I Am Nothing » d’ouverture? Comment ne pas secouer de la nuque de manière totalement décérébrée sur ce « That Man Will Not Hang » qui le suit? Mais ne surtout pas occulter la seconde partie de l’album, car c’est là que tout se joue, que McLusky révèle son vrai potentiel. Suffit d’attendre le grincant « Icarus Smiracus », et la machine est lancé, inarrêtable. Le trio fait péter ses meilleurs bombes noise, amplifiant et maximisant la folie et l’urgence présente habituellement dans ses morceaux, le tout mâtinée de ce surplus d’absurdité qui donne ce sentiment assez réjouissant de n’avoir aucun contrôle sur le déferlement de dangereuses saturations qui nous assaillent. Un seul exemple suffira de toute manière à étayer mon propos, l’enchainement « Lucky Jim »/ »Forget About Him I’m Mint »/ »1969 and All That »/ »Falco vs. The Young Canoeist » est absolument terminal, nécessaire, essentiel, bruyant, haineux, fou et vicieux jusqu’à la moelle, te donnera largement envie de te foutre à poil et de grimper le premier arbre croisé dans ton champ de vision en proférant des insanités à tout va. Cette suite de titres résume parfaitement l’esprit McLusky, esprit hérité de grands noms comme Shellac, Pixies ou Jesus Lizard: va te faire foutre. Principe appliqué sur l’ensemble de ce magistral album qui conclut l’aventure d’un trio gallois beaucoup trop sous-estimé sur une superbe note.
 
On peut maintenant retrouver la moitié de McLusky dans Future of the Left, excellent groupe qui commence tout doucement à faire son nid et à choper un petit peu plus qu’un succès d’estime à la faveur d’un très bon album sorti récemment; « Travel With Myself And Another »

McLusky – The Difference Between Me And You Is That I’m Not On Fire (2005, Too Pure)

  1. Without MSG I Am Nothing
  2. That Man Will Not Hang
  3. She Will Only Bring You Happiness
  4. Kkkitchens, What Were You Thinking
  5. Your Children Are Waiting For You To Die
  6. Icarus Smicarus
  7. Slay!
  8. You Should Be Ashamed, Seamus
  9. Lucky Jim
  10. Forget About Him I’m Mint
  11. 1956 And All That
  12. Falco Vs The Young Canoeist
  13. Support Systems

 

McLusky

Publicités

~ par Pacush Blues sur 13 février 2010.

2 Réponses to “McLusky: « The Difference Between Me And You Is That I’m Not Fire »”

  1. Encore jamais commenté par ici… Là, je me sens obligé, ta chronique est synchro avec ma réécoute de ce foutre dieu de grand album. S’il y a bien 2 morceaux que j’ai sur-écoutés, c’est le doublé fatal « 1956 and all that » / « Falco vs the young canoeist » (je me suis pas penché sur les paroles, mais ce dernier doit manifestement se servir de sa pagaie pour autre chose que ramer, genre péter des crânes^^). C’est juste dément de mettre à la suite 2 titres aussi surpuissants, la production d’Albini est exceptionnelle (je crois que j’ai rarement entendu des riffs aussi compacts, droits dans la tronche que ceux de « Falco… »). Sidérant, épuisant, génial.
    Par contre, j’ai été hyper déçu par Future of the left :(

  2. cet enchainement me met dans un état de transe assez magnifique, encore merci à ce sale binoclard d’Albini pour la production au poil, tu l’as dit.

    j’ai écouté quelques morceaux de Future of the Left, ça tient pas la comparaison avec McLusky mais j’trouve que ça reste tout de même clairement honorable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :