Mule: « If I Don’t Six »

Petit historique avant d’embrayer sur la chronique proprement dite: Mule est un trio composé de deux ex-Laughing Hyenas (James Kimball, qui a aussi tapé dans Jesus Lizard, à la batterie et Munro à la basse), et P.W. Long à la guitare, qui n’est autre que le frère de Brannon, au micro chez les Laughing Hyenas. Relations incestueuses et courte existence, de 1992 à 1994, laissant deux albums et un EP au compteur, plus l’habituel poignée de singles et de splits. Mule était originaire du Michigan, plus particulièrement de Detroit.
Et pourtant, ce trio m’a toujours évoqué une autre partie de l’Amérique. Celle, aride, des petites villes isolés au fin fond du trou du cul de ce pays, où le temps passe lentement, où les journées se répètent à l’infini, et où l’ennui se fait aussi profond et lourd que l’écrasante chaleur qui y règne. Ce genre d’ennui qu’on ne trompe qu’en buvant à longueur de journée, histoire que le temps passe plus vite, ou en essayant de tirer la copine du voisin, parcqu’on a que ça à faire. Atmosphère transmise par les mots de P.W. Long, toujours ancrés sur le même thème (cul, alcool, mort), et fabuleusement mis en musique par le groupe. C’est la six-cordes de Long qui attaque la première, après la quinzaine de secondes d’orgasme féminin qui ouvre l’album (le tien ne va pas tarder, t’inquiètes pas), et qui prend aux tripes tout au long de cet album, à coups d’accords tordus, agressifs, ferrailleux et brûlants. Une musique qui vient puiser ses racines dans celle traditionnelle américaine (blues, country et folk), mais terni de crasse par le trio, ambiance de cul terreux, celui-ci n’hésite pas à charcuter à coup de dissonances bien placées pour trouer le tien. Et, même avec ça, Mule reste pétri d’une classe folle, d’une élégance sublime, avec ses riffs de carrure massive et délétère et son groove tranquille; encore plus quand le combo daigne se calmer (« A Hundred Years« ) avec la voix pincé et éraillé du sieur Long. Bref, « If I Don’t Six » est un gros classique de la noise des années 90, et sonne encore de la mort aujourd’hui. Tout frais, unique, ce genre de groupe à forte personnalité comme il en pullulait à cette époque devenu malheureusement bien trop rare. Ouais, ça pue le cliché, mais pour conclure cet article, épreuve qui relève parfois de la torture mentale, j’ai pas trouvé mieux… 

Mule – If I Don’t Six (1994, Touch And Go)

  1. Hayride
  2. X & 29
  3. The Beauteous
  4. Nowere’s Back
  5. Obion
  6. A Hundred Years
  7. Spearfish
  8. Piano
  9. Pent

Mule

Publicités

~ par Pacush Blues sur 9 juillet 2009.

Une Réponse to “Mule: « If I Don’t Six »”

  1. Bonjour,

    Votre blog nous a plu et j’aimerais vous faire une proposition au nom de Ulike.net : nous souhaiterions l’intégrer au réseau Ulike News qui distribue chaque jour des critiques de l’actualité culturelle afin de faire découvrir à nos utilisateurs des blogs qui parlent de ce qu’ils aiment.

    Comment ça marche?
    Ulike reprend uniquement les premières lignes de vos articles pour donner envie aux utilisateurs du site de venir lire la suite chez vous. Sur ce modèle, le début de vos articles sera disponible sur la page Ulike des artistes dont vous parlez ainsi que dans la section « News ».

    De votre côté, Ulike News pourra vous permettre de gagner un nouveau lectorat, l’intérêt étant que les visiteurs auront réel intérêt préalable pour les sujets sur lesquels vous écrivez.
    De plus, cela vous permettrait de pouvoir recevoir des œuvres : Ulike a noué des partenariats avec des différentes structures pour pouvoir offrir à tous les friands de partage du réseau des livres, des albums, des places de concerts et d’avant-première, etc…et favoriser ainsi la découverte de nouveaux artistes.

    Vous souhaitez participer?
    Rien de plus simple, il suffit d’ajouter le logo du réseau** ou un simple lien dans votre blogroll vers http://fr.ulike.net et de nous envoyer un email de confirmation.

    Bien entendu, je me tiens à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

    La uliketeam
    news (at) ulike.net
    http://www.ulike.net

    ** Disponibles sur la page: http://ulike.net/news

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :