Fiend + Warsaw Was Raw + 1980 @ Glaz’Art (Paris, 20/12/08)

Ce soir, c’est carte blache à l’excellent magazine Noise (dont le prochain numéro devrait sortir d’ici le 10 janvier, et dont la couv’ est absolument poutrale). 3 groupes programmés: Fiend, qui profite sournoisement de cette soirée pour leur release party d' »Agla », le premier album du quatuor, mais aussi Warsaw Was Raw et 1980. Soirée qui annonçait également le début des vacances scolaires pour bibi, hors de son lycée de merde; alleluïa. Un concert que j’attendais donc de pied ferme.

1980 entame les hostilités, la salle se remplira durant le set des Lozérois. Le t-shirt Cynic du batteur annonce la couleur: ça joue tight, bien serré, mais ça n’oublie pas de groover sec. Ce groove froid et robotique qu’on retrouve chez Meshuggah, influence avoué du quatuor (un de leur titre s’appelle Meshuggreich…). Mais la musique de 1980 va également piocher dans la prog des années 70. D’où des passages d’un kitsch totalement assumé, propice à la déconne la plus totale. Le set du quatuor alterne donc entre moments assez massifs et techniques, et ces instants plus relachés, mais qui ne tombent jamais comme un cheveu sur la soupe. L’atmosphère de chaque morceau reste continue sur toute sa longueur, et n’est jamais brisé par une branlette technique ou un riff bûcheron sorti de nulle part. Un set fort efficace de la part de 1980, cohérent, prenant, et tout ce genre d’adjectifs pour dire que finalement 1980 est un bon groupe de scène.

Pause. Les enceintes balançent « Loose Canon » de Killing Joke pendant que Warsaw Was Raw se met en place. Quintette à la base, le groupe s’est réduit à un trio depuis peu. Pour avoir entendu quelques morceaux de leur premier effort, je pensais avoir à affaire à un ersatz, certes fun, de Melt Banana. Première plantade. Un parfum de banane fondue se fait effectivement sentir, mais Warsaw Was Raw ne se résume pas qu’à ça. Plus sauvage, plus rentre-dedans, plus direct que ces petites lavettes de bridés, la musique du trio t’explose à la gueule. Punk ultra speedé la plupart du temps, WWR sait aussi te nettoyer les oreilles bien en profondeur le temps de quelques passages noise dissonants bien sentis. Le tour est joué en à peine dix minutes. Je pensais que la puissance du groupe aurait été diminuée par l’exclusion de deux membres sur cinq. Deuxième plantade. Les trois gus s’en sortent très bien niveau présence scénique; ça transpire, ça saute, ça bouge, bref, c’est vivant, et c’est ça qui est bon. Le groupe se barre aussi vite qu’il est apparu, mais ce soir, dans tout les cas, Warsaw Was Raw as fuck.

Un peu d’attente et Fiend entre en scène. Composé de membres d’origines diverses, le groupe possède une richesse musicale assez imposante: ex-Kickback, ex-Treponem Pal, ex-Ministry… et j’en passe. Ca commencera tout doucement, une ligne de basse lancinante, et ça finira abruptement, sans prévenir, trop vite. Entre temps, Fiend aura livré une superbe prestation, hypnotique, dense et terriblement lourde comme chaque frappe de Simon Doucet, le batteur du quatuor, peut l’être. Ce mec est un vrai plaisir à regarder, se donnant à 100% dans ce qu’il joue, grimace à l’appui. J’ai rarement vu un batteur taper aussi fort sur ses fûts, mais le bougre n’oublie pas d’être bon, et insuffle un groove absolument monstrueux au géant Fiend. Si l’aspect doom du groupe ne m’avait pas frappé à l’écoute de certains de leurs titres, chaque riff joué ce soir est d’une lourdeur terrassante, courbant l’échine, d’une chaleur psychédélique lente et enveloppante. La voix d’Al Saiyed fait corps avec la musique du quatuor, lyrique, sans en faire dans le démonstratisme puant, accompagnant parfaitement les riffs plombés melvinesques du groupe. Stop, ça s’arrête d’un coup, pas besoin de crier, il n’y aura pas de rappel ce soir, dommage, parcque Fiend est un groupe excellent. Un groupe sur lequel il faudra compter dans les années à venir.

Mysapce: Fiend

Myspace: Warsaw Was Raw

Myspace: 1980

Publicités

~ par Pacush Blues sur 29 décembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :