Neptune, « Gong Lake »

Gong LakeC’est le cinquième album de Neptune, ces géniaux bostoniens qui construisent leurs instruments à grand renfort de plaques de tôles, de trucs et de machins pas nets. Armés de guitares-scies et de synthé-aspirateurs, ils nous envoient leur post punk minimal et biscornu depuis quinze ans et ce dernier disque me semble vraiment unique en son genre, réminiscences et influences mises à part.
Gong Lake est un album d’un cohérence étonnante, traversé de bout en bout par le même souffle radioactif.

En dix morceaux, le groupe déploie tout son art: guitare grinçante, basse nauséeuse,
électronique primitive et percussions rouillées s’élancent dans une danse tournoyante et répétitive. Corrosive et phosphorescente, la musique de Neptune doit autant au courant industriel qu’à la no wave et autres tenants d’un rock primitif et maboul.
On pense au Sonic Youth des premières années pour les motifs simplistes et répétés jusqu’à la transe, pour les guitares lugubres et l’atmosphère délétère qui plane un peu partout.
Les chansons sont tendues, construites sur une ligne droite mais fracturée. Fermement installée sur un lit de percussions précises et claquantes, l’instrumentation bégaie des sons tordus et malades. Entres les boucles hypnotiques (« Purple Sleep ») et les drones verdâtres (« Red Sea »), on se perd dans des chemins accidentés, pleins de terre humide et de métal rouillé.
Si la majorité des titres sont instrumentaux, on trouve parfois une voix, mi-parlée mi-chantée, exempte de tout effet, qui scande une poésie surréaliste, faisant surgir de drôles d’images dans la tête (« We swallowed the night and we spit to make out a black tide »).
Écouter Gong Lake c’est donc faire l’expérience de l’irréalité totale, les sentiments maladifs et violacés en plus. Voilà de quoi nourrir notre soif d’inattendu.

Neptune – Gong Lake (2008, Table of Elements)

  1. Silver Pool
  2. Grey Shadows
  3. Paris Green
  4. Purple Sleep
  5. Yellow Rivers
  6. Copper Green
  7. Blue Grass
  8. Black Tide
  9. Red Sea
  10. Ebbing

Myspace
Neptune

Publicités

~ par golden teeth sur 11 novembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :