Wet Hair, « 08 Tour Tape »

08 Tour TapeAprès Raccoo-oo-oon, voici Wet Hair : projet parallèle au Ratooon Laaaveur, avec à sa tête Shawn Reed, musicien et dessinateur de génie, devenu groupe à plein temps après le split de Raccoo-oo-oon et l’arrivée de Ryan Garbes. L’enregistrement que je chronique ici est une cassette, support cher au label Night People, et c’est pour moi  ce que le groupe a fait de meilleur jusqu’à présent.

On pourrait décrire la musique de Wet Hair comme une version squelettique de Raccoo-oo-oon : plus de guitares, plus de batterie partout, plus de sons qui inondent l’espace sonore. Juste du synthé, des bidouillages, et une voix distante et expressive qui n’hésite pas à partir dans les borborygmes païens.
On approche parfois le drone, avec cet orgue malade, ces sons non identifiés qui parasitent la bande et la voix saturée. Mais il y aussi les mélodies, cryptées et décousues certes, mais toujours présentes. Et comment ne pas identifier la nature pop d’une chanson comme Black Sand ? Magnifique Black Sand, son beat ralenti, sa mélodie crépitante mais amicale.
Le reste est moins accessible, plus rêche, mais tout aussi passionnant. Wet Hair possède suffisamment de génie pour guider l’auditeur même dans l’obscurité la plus totale. Une obscurité qui laisserait quand même passer un trait de lumière, histoire de pouvoir profiter du paysage. Sur Electric Annihilation, il suffit de deux notes d’orgue sur un tonnerre d’électricité statique pour faire un morceau magnifique, étrange et tordu. Les atmosphères sont ambivalentes, comme une bonne nuit d’Halloween dans une quartier pluvieux. Ainsi Wet Hair fait peur, Wet Hair fascine : on plonge dans cette musique comme dans une piscine froide, et on se retrouve dans un paysage humide et effrayant, avec devant nous une vieille bicoque et la promesse d’un bon feu de bois.

Wet Hair – 08 Tour Tape (2008, Night People)

  1. White Strobe Voide
  2. Black Sand
  3. Saturns Return
  4. Electric Annihilation

Myspace

Publicités

~ par golden teeth sur 6 novembre 2008.

Une Réponse to “Wet Hair, « 08 Tour Tape »”

  1. […] 7- Wet Hair : Shawn Reed s’est visiblement remis du split de son groupe Raccoo-oo-oon, et son nouveau projet Wet Hair (en compagnie de Ryan Garbes) a déjà eu le temps de bien se développer, du LP rachitique et extrême du début de l’année jusqu’à une très belle cassette récente, où Reed conjugue ses drones d’orgue électrique et ses orages magnétiques à une écriture proto-pop, agitant ses clochettes et ses petites boucles mélodiques en même temps qu’il improvise son chant halluciné et ses grincements analogiques. Pas grand chose qui ressemble à Raccoo-oo-oon ici, Wet Hair est moins psyché, plus macabre, plus minimal, mais tout aussi excellent. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :