Basement + Death To Pigs + The Rubiks + Hallux Valgus + Toddi Wellman @ La Miroiterie (Paris), 16/02/08

15h. Me voila parti pour ce mini festival généreusement organisé par l’association GTOK!GTKO? comprenant 5 groupes de plus intéressants dans la scène rock alternative française du moment: Death To Pigs, Hallux Valgus, Toddi Wellman, The Rubiks et Basement. Arrivé une demi-heure en avance à la Miroiterie, squat qui abritera la soirée, l’image de l’entrée de la salle complètement défoncée me fait de suite comprendre le sens du mot squat: une salle qui n’est tout simplement pas faite pour accueillir des concerts. Après avoir poireauté une bonne heure à l’extérieur de la salle, le concert ayant pris du retard, j’entre enfin dans la Miroiterie. L’entrée est en faite un petit couloir, où l’on doit se délester de quelques menu pièces pour payer cette soirée (6 euros pour 5 groupes. Vu le niveau des groupes, c’est carrément donné.) qui débouche sur une allée assez large, pour enfin tomber sur le squat proprement dit.

Début du concert. Ouverture de la porte (ou ce qu’il en reste). Petite salle couverte de stickers et de graffitis, avec une capacité ne pouvant excéder les 200 personnes avec balcon vers le fond. Le premier groupe se met en place, ce sera The Rubiks qui ouvrira le bal. Premier groupe, première surprise. Excellente surprise! Une bonne baffe dans le gueule que j’ai pris. The Rubiks, c’est un trio guitare, basse, batterie qui revisite moult styles différents en y insufflant une bonne dose d’énergie, tension et intensité à l’appui: punk mélodique, post rock, stoner, emo, funk, disco, hard fm, noise. Tout ça passe à la moulinette, le groupe prenant toute son ampleur sur scène. Ca joue fort bien, le batteur en fait un maximum avec un minimum, le guitariste enchaîne les riffs de killers avec un tapping bien senti au milieu de tout ça, et le bassiste consolide le tout. Un set extrêmement plaisant.

Place aux Toddi Wellman, groupe de Tours. Ces quatre jeunes homme pratiquent un post-punk aux relents de The Fall, en beaucoup plus tendu, à la limite de l’hystérie. Le quatuor (guitare, voix, clavier, guitare et éventuellement basse) joue à l’arrache, à 100 à l’heure, le sourire aux lèvres, balançant de bons petits tubes sonnant presque garages à certains moments. Un fort bon set, même si l’absence ponctuelle de basse rendait le tout parfois un peu brouillon.

Changement de matos, voilà le duo guitare/batterie d’Hallux Valgus, dont le guitariste est membre de Death To Pigs. Ce duo joue une musique noise bien basique, sauvage, et fort bruyante, très Skin Graft dans l’esprit. Le son est étonnamment beaucoup moins distordu que sur disque (ou cassette devrais-je dire), on arriverai presque à comprendre ce que raconte le batteur. La guitare bien slidée comme il faut est tout de même dissonante à souhait, et la batterie ne manque pas de puissance. Un set vraiment bon, écourté à cause du retard qui commence à s’accumuler.

Il reste deux groupes: Death To Pigs et Basement. Les deux gros groupes de la soirée; et c’est au tour de Death To Pigs de se lancer. Ils entament leur premier morceau rapidement, et ne s’arrêteront pas pendant un set complètement fou. Des bombes, des BOMBES supersoniques qui sont envoyées par ce groupe. Les chansons ne dépassent que rarement la minute, joué à burnes. Une énergie hallucinante est dévelopée par le groupe. Le batteur se fout presque à poil, le guitariste fait les yeux blancs en balançant des riffs plus tordus, tu meurs; le chanteur saute partout avec ces lunettes de soudeur et son chapeau communiste, et le bassiste envoie un bon gros son qui fait plaisir. Leur noise punk est tendu du slip, encore plus que sur disque. Ils s’arrêteront aussi vite qu’ils auront commencé..

Dernier groupe de la soirée maintenant, Basement, trio, devenu quatuor, groupe phare de la scène noise-rock indé française. Silence radio depuis plus de 10 ans pour les Libournais, et un album qui tombe sans prévenir, « Everything Gets Distored », génial , que le groupe se devra de défendre ce soir. Et c’est avec une énorme classe que cela sera fait. Toutes, ce groupe à TOUTES les qualités qui fait que Basement est un combo absolument génial: maîtrise, puissance, inventivité, solidité, énergie… Énergie, c’est bien le mot pour illustrer leur prestations. Ces types jouent avec leur tripes, comme si leur vie en dépendait, comme si c’était la dernière. Ils donnent tout ce qu’ils ont, mais n’oublient pas de montrer qu’ils sont heureux d’être là. Les titres joués ce soir sont pour la plupart tous tirés du dernier album, et bénéficient d’un son excellent son (mon dieu, cette basse !). Enchaînés sans temps mort, il est difficile de ne pas se laisser entraîner dans l’urgence transmise par ce groupe.

22h. Fin du concert, je descends de mon petit balcon. Ce qu’on retiendra de cette soirée, ce sera l’intensité émotionnelle déployé par chacun des groupes. Des groupes qui auront joués avec leurs tripes, pour l’amour de la musique et de ce qu’elle peut transmettre, et non pour une quelconque reconnaissance éphémère que recherche certains de nos jours. Voir les sourires sur les visages, la bonne ambiance qui régnait ne faisait que démultiplier le bonheur d’assister à de telles représentations. Une soirée qui me donne tout simplement envie d’en revivre d’autres, et me laisse le sourire aux lèvres…

Publicités

~ par Pacush Blues sur 8 mars 2008.

Une Réponse to “Basement + Death To Pigs + The Rubiks + Hallux Valgus + Toddi Wellman @ La Miroiterie (Paris), 16/02/08”

  1. Bravo pour l’entrée du nouveau rédacteur. La lecture est rendu plus vivante. Mais bien sur le charme des écrits de SyrFox n’est point altéré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :